Les Hautes Combes - 19N
Les Bouchoux

Les Hautes Combes - 19N

Faune - Flore
Forêt
Paysages
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Les paysages traversés par ce circuit reflètent bien cette partie du Haut-Jura appelée les Hautes-Combes. Tout en creux et en crêtes, aux fermes éparpillées et aux troupeaux de vaches mouchetant le paysage, les Hautes-Combes sont un territoire typique des Montagnes du Jura où il fait bon se ressourcer.
Au départ des Bouchoux, rejoignez la Croix des Couloirs puis le village de la Pesse avant d'entamer la montée à la Borne au Lion. La traversée des Hautes Combes est un moment particulièrement agréable, jusqu'au lac de l'Embouteilleux. La suite du parcours rejoint la vallée du Tacon et le village de Coyrière.

Les 11 patrimoines à découvrir

  • Pastoralisme et Agriculture

    Sentier de découverte "Sur les pas d'Ulysse"

    Le sentier, depuis le village des Bouchoux jusqu’à la cascade du moulin Dalloz, invite à partir à la découverte du monde paysan d’autrefois. Il met en scène Ulysse, un homme paisible qui aime la vie dans son moulin, au bord du Tacon, au dessus de la cascade. ll vous y amène avec Flocon, son mulet.
  • Point de vue

    Point de vue de la croix des couloirs

    La croix des couloirs symbolise pour certains un trait d’union entre le village des Bouchoux et celui de la Pesse, qui faisait autrefois partie de la communauté des Bouchoux.

    Depuis ce panorama, la vue porte sur les Monts Jura à l’est, et sur le village des Bouchoux à l’ouest. Il est érigé sur une moraine perpendiculaire à la combe du Tacon, situation stratégique pour gagner en ensoleillement. Cette configuration de site enchâssé dans la vallée, semble participer à la qualité acoustique exceptionnelle de la place du village.
  • Faune

    L'Aigle Royal

    Grand rapace mythique, l’Aigle royal survole de nouveau le Jura depuis les années 2000. D’abord limité à la Réserve Naturelle Nationale de la Haute-Chaine du Jura, son aire de répartition s’étend lentement vers l’ouest et le nord.

    Son envergure est impressionnante, plus de 2 mètres, soit 1,5 fois plus grand qu’une buse. Ces ailes rectangulaires à l’extrémité « digitée » permettent de l’identifier avec un peu d’habitude.
  • Géologie

    Petit poljé de Chaudezembre

    Observez le paysage qui vous entoure. Il peut rappeler les Causses : une zone relativement plane et dégagée, bordée, notamment à l'est, d'un relief escarpé recouvert de forêt.

    Appelé poljé, cette formation géologique se définit comme une dépression fermée de plusieurs kilomètres de diamètre dont les eaux s'évacuent par infiltration dans les roches calcaires.

    Remarquez un peu plus loin sur votre gauche la présence de lapiaz légèrement marqués, qui ressortent des pâturages. Ces roches calcaires ont été érodées par le ruisselement des eaux de pluies et par les variations de température.
  • Lacs et Rivières

    Lac de l'Embouteilleux

    Ce petit lac est en réalité une retenue d'eau sur un milieu tourbeux créée artificiellement en 1989 pour les besoins en eau potable des communes  des Hautes-Combes.

    Ses eaux se perdent dans un gouffre, anciennement aménagé d'une roue pour produire de l'énergie. Elles s'y  retrouvent dans le Flumen, à près de 6 kilomètres au nord.

    Ce site, où la baignade et la pêche sont interdites, invite par sa beauté à la contemplation et à l'écoute.
  • Histoire et Patrimoine

    Chapelle du Prioré de Cuttura aux Bouchoux

    Le Prioré (ou prieuré) de Cuttura fut créé en 1190 sur la rive droite du Tacon, en contrebas du village, par les seigneurs de Chatillon-en-Michaille, commune située dans l’Ain à 30 km. Ce prieuré fut cédé en 1231 à l’Abbaye de Saint-Claude. En 1639, le prieuré et le village des Bouchoux (situé sur l’actuel hameau des Petits Bouchoux) sont détruits par le feu. Le Prieuré est reconstruit au même endroit, mais le village est déplacé sur l’éperon qui domine la vallée du Tacon; à l’emplacement actuel du village des Bouchoux.
  • Faune

    La Pie grièche écorcheur

    Le nom de la Pie grièche écorcheur vient de son habitude d’empaler ses proies sur des épines, des pointes de branches ou encore des fils barbelés. Les réserves ainsi constituées sont appelées des «lardoirs», elles lui serviront de réserve pour les jours de mauvais temps, lorsque les insectes se font rares ou encore pour nourrir les poussins. Ce passereau consomme essentiellement des insectes (scarabés, grosses sauterelles …) et de petits vertébrés (campagnols, musaraignes, lézards, grenouilles …).
  • Faune

    Le Circaète jean-le-blanc

    Le régime alimentaire du circaète est composé de reptiles, notamment de serpents. Pour les repérer, cet oiseau plane lentement, avant de fondre sur sa proie. Il n’est pas immunisé contre le venin, mais en général, sa vitesse d’attaque lui évite les morsures. Au cas où cela ne suffirait pas, le circaète est protégé par des écailles épaisses recouvrant ses pattes et par un épais duvet sur les cuisses et le ventre.
  • Cascades

    Cascade du moulin d'Aval

    Le Tacon franchit là une barre calcaire en une belle cascade s’écoulant en toute intimité dans un cirque rocheux. Autrefois, ce site hydraulique servait à animer un moulin en amont de la cascade, à présent disparu. Le site de la cascade du moulin d’Aval (ou moulin Dalloz) est classé depuis 1961 à l’inventaire du paysage.
  • Histoire et Patrimoine

    Eglise des Bouchoux

    L'église primitive de la paroisse des Bouchoux était située au lieu-dit au Reculet. Détruite au 15e siècle, elle fut reconstruite dans le quartier de Bonneville, son emplacement actuel.
    Le portail d'entrée de la nef en plein-centre, avec moulures sur bases prismatiques à décor de cordons, est daté du 16ème ou du 17eme siècle. L'église actuelle fut construite en 1718.

    Ne pas manquer les inscriptions au-dessus de l'entrée !
  • Site sonore

    Site sonore de la place du village des Bouchoux

    Au cœur de la vallée du Tacon, sur un promontoire avancé, et entourée par l’église, la mairie et les maisons d’habitations, la place du village des Bouchoux forme une petite enceinte acoustique de grande qualité. La configuration de la place peut accueillir des manifestations culturelles nécessitant peu d’amplification, ce qui confère au lieu un caractère intimiste.

Description

Suivre le circuit trail n° 19, balisage noir.

Depuis LES BOUCHOUX, départ des randonnées, au pied du village à proximité du bar, épicerie, l’itinéraire monte à droite la petite route parallèle à la D 25 E1 jusqu’à Bonneville
  1. Le chemin des Couloirs monte à droite et passe devant un réservoir. Avant une étable, grimper par un sentier étroit et gagner une forêt. Le chemin débouche sur une crête rocheuse (prudence !). Suivre la ligne de crête jusqu’à LA CROIX DES COULOIRS.
  2. Par la crête, rejoindre le Couloir Guichard (ancien tremplin de saut à ski). Soyez vigilant, chemin de crête dangereux, pensez à vous munir de chaussures adaptées. Tourner à droite, passer La Carrière, Chaudezembre et remonter à l'Eglise de La Pesse.  
  3. Prendre la route de la Borne au Lion, puis les sentiers coupant en forêt jusqu'au BERBOIS
  4. Prendre à gauche le chemin de Malatrait, rejoindre Sous les Loges puis suivre le chemin du Reculet jusqu'à L'Anquerne
  5. Suivre la D25 à gauche sur 100 m puis le chemin qui descend à droite vers le lac de L'Embouteilleux
  6. Prendre à droite, passer Les Planes et rejoindre La Petite Coinche
  7. Poursuivre le parcours qui vous emmène Aux Fournets, Sur le Puits et l'Assis.
  8. Descendre au nord pour rejoindre le village de COYRIERE.
  9. Prendre le circuit jusqu'au poteau Sur le Jet, passer le val de Douveraine direction LE MERDASSON.
  10. Remonter Sous la Crochère, puis l'Enversy et rejoindre Sur l'Enversy en passant sous les roches.
  11. Tourner à droite vers le chemin qui descend En Borion puis continuer direction Les Petits Bouchoux.
  12. Possibilité de découvrir la Cascade du Moulin en aller / retour.
  13. Revenir aux Petits Bouchoux et emprunter le chemin carrossable qui remonte aux BOUCHOUX en laissant Petite Combe à gauche. Traverser la place et le village pour redescendre à votre point de départ.
  • Départ : Les Bouchoux
  • Arrivée : Les Bouchoux
  • Communes traversées : Les Bouchoux, La Pesse, Les Moussieres, Coyriere et Coiserette

Météo


Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Grand tétras

Le Grand Tétras est une espèce emblématique des forêts de montagnes françaises. Son apparence et son comportement font de lui un oiseau très atypique. Pouvoir l’observer relève d’un vrai défi, tant cet oiseau est discret, mais s’avère être un souvenir mémorable.

En hiver, son activité est réduite au minimum. Il passe la quasi-totalité de la journée perché dans un arbre et consomme uniquement des aiguilles de sapin. Une nourriture très peu énergétique. Cette période est critique pour sa survie. Un oiseau subissant un dérangement régulier va puiser dans ses maigres réserves et finir par en subir les conséquences. Sa sensibilité à la prédation aura augmenté, ou bien il dépérira simplement à cause du manque d’énergie. Une autre période critique prend place du printemps au début de l’été avec la couvaison. Si la poule est surprise plusieurs fois, elle va abandonner le nid et laisser ses poussins seuls, sans protection. La survie des jeunes étant déjà très faible naturellement, ce phénomène accentue, d’autant plus, ce risque de mortalité chez les jeunes oiseaux.

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Grand tétras en période de nidification sont principalement les pratiques sportives terrestres comme la randonnée, le ski, le VTT.
Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuindéc.
Contact :
Parc naturel régional du Haut-Jura
29 Le Village
39310 Lajoux
03 84 34 12 30
www.parc-haut-jura.fr

Lieux de renseignement

Office de Tourisme Haut-Jura Saint-Claude

3 place de l'Abbaye, 39200 Saint-Claude

https://www.haut-jura-saint-claude.com/+33 (0)3 84 45 34 24

Accès routiers et parkings

A 15 km de Saint-Claude par la D 436 jusqu'à Rochefort, la D 124 en direction du col de la Croix de la Serra puis la D 25 E1.

Stationnement :

Parking de l'épicerie en bas du Village des Bouchoux

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
8