Sentier de la forêt du Massacre
>>
Accueil
>
Sentier d'interprétation
>
Sentier de la forêt du Massacre
Lajoux

Sentier de la forêt du Massacre

Faune - Flore
Histoire et Patrimoine
Facile
2h
4,9km
+117m
-117m
Boucle
GR®
GTJ Pédestre
PR®
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Cette randonnée se situe au cœur des Hautes Combes, les plus hauts plateaux du massif jurassien, autrefois entièrement recouverts par la forêt.

Les défrichements passés, au profit d’une agriculture de subsistance et aujourd’hui de production fromagère biologique, ont ouvert de grands espaces où la flore est extrêmement riche. Au printemps, ce sont les crocus qui ouvrent le bal, suivis des gentianes printanières, des orchis sureau ou encore de l’alchémille.


Les 15 patrimoines à découvrir
Histoire et Patrimoine

La Maison du Parc

La Maison du Parc, siège du Parc naturel régional du Haut-Jura, remarquable par son architecture et ses façades tavaillonées, propose une découverte du territoire à travers une exposition, des projections et la visite d’un grenier fort. L’exposition entraîne vers chacune des dimensions du Haut-Jura, dans une ambiance colorée, moderne et interactive: les paysages, la nature, les savoir-faire et les industries, le tourisme,l’agriculture et la forêt. La balade sonore propose un moment inattendu, poétique et imagé, pour pénétrer la nature haut-jurassienne par ses sonorités exceptionnelles. Enfin, deux films paysagers remarquables et récents, l’un consacré à la géologie du massif jurassien et l’autre, aux tourbières, complètent et illustrent la visite.
lire la suite
Flore

Dans le bal des fleurs, la Gentiane jaune

Caractéristique de ces milieux, la Gentiane jaune ou grande gentiane vous accompagnera tout au long de cette randonnée. Un détail amusant: écrasez entre vos doigts les fruits de la Gentiane, reconnaissez-vous cette odeur? C’est celle des petits pois.
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Route Royale, Route du sel

Le chemin sur lequel vous vous trouvez est la Route royale ou Route du sel, qui reliait Saint-Claude à Genève par Mijoux et Gex. Le Jura vendait alors à la Suisse le sel de Lons-le-Saunier. La route a été construite en 1742 par les corvées: impôts payés en journées de travail. L’étroite Route royale, avec ses courts lacets en à-pic, jugée trop dangereuse a été remplacée au début du 20ème siècle par l’actuelle route entre Lajoux et le col de la Faucille.
lire la suite
Savoir-faire

La futaie jardinée

Les forêts du Haut-Jura, qu’elles sont belles et naturelles … Naturelles? Pas tout à fait: elles portent l’empreinte de l’Homme qui les exploite depuis des siècles. Ici, on «jardine» la forêt: les arbres mûrs sont récoltés en priorité, la diversité des essences et des âges est préservée, et la forêt se régénère d’elle-même. Un savoir-faire local au service d’une filière bois diversifiée (menuiserie, construction, boites à fromage, tavaillons, jouets, bois de chauffage …).
lire la suite
Faune

La Grive musicienne

Impossible de s’approcher d’une forêt un matin de printemps sans entendre cette grive. Son chant puissant est essentiellement construit sur de cours motifs qu’elle répète deux ou trois fois. Son nid est construit dans la fourche d’un arbre.
lire la suite
Milieux naturels

La forêt d'altitude

Vous vous trouvez ici à 1200 mètres. L’altitude conditionne la composition de la forêt selon les préférences de chaque essence. Les deux résineux principaux de cette forêt sont l’épicéa et le sapin. Quelques petits trucs permettent de les distinguer. Saurez-vous les reconnaître? L’épicéa à l’écorce brune et aux aiguilles rondes, le sapin, au tronc plus gris avec des aiguilles plates d’un vert soutenu.
lire la suite
Faune

Des milliers d'espèces en interrelation

Vous trouverez facilement des fourmilières de fourmis rousses dans cette clairière. On dit que 2000 espèces d’insectes peuvent vivre dans ces nids. Certaines profitent de la fourmilière sans lui nuire, d’autres la parasitent. Ces amas de brindilles servent aussi de garde-manger au pic noir qui se régale de fourmis. Cet oiseau, pour trouver des larves, creuse également des trous dans les troncs. Ces derniers, une fois abandonnés du pic, servent de gîte à la chouette de Tengmaln.
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Les murets en pierres sèches

Les murets en pierres sèches dessinent depuis des siècles les paysages jurassiens. Ils délimitent les parcelles, marquent la frontière entre France et Suisse, bordent les encloses (prés) de fauche ou les potagers, encadrent les «vies» (voies). Édifiés sans liant, les murs en pierre sèche relèvent de pratiques constructives ancestrales. Éléments emblématiques des paysages aujourd’hui, ils sont aussi des lieux de vie remarquable pour une faune et une flore diversifiées.
lire la suite
Faune

Le grand Tétras

Un peu plus au nord, la Forêt du Massacre abrite un oiseau emblématique du Haut-Jura: le grand tétras. Témoin de la diversité des forêts d’altitude, cet oiseau, plus connu sous le nom de coq de Bruyère, en occupe tous les espaces. Ainsi, le mâle préfère les vieilles futaies tandis que la femelle, plus mobile, hiverne dans les secteurs embroussaillés et élève ses jeunes dans les clairières. Cet oiseau est particulièrement sensible au dérangement en hiver et au printemps. Vous avez très peu de chance d’en apercevoir, mais si cela vous arrive, savourez cet instant extraordinaire en restant très discret.
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Le crû est à croître en héritage

Au 19ème siècle, les pâtures avaient plus de valeur que les bois. Diviser les terres à chaque génération aurait obligé à les morceler excessivement jusqu’à leur faire perdre toute valeur. Aussi, les familles du Haut-Jura ont trouvé un moyen juridique original pour partager les héritages sans diviser les parcelles: le «crû est à croître». Le crû étant les arbres, et le à croître, l’herbe que l’on récolte en foin ou que l’on fait pâturer chaque année.
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Des loges au cœur des pâtures

En défrichant la forêt à partir du 12ème siècle sous l’impulsion des moins de l’Abbaye de Saint-Claude, les Hauts-Jurassiens ont ouvert les Hautes Combes. Ils ont créé de vastes espaces de pâture dans lesquels ils ont bâti des loges qui servaient notamment d’abris pour la traite en été. La loge à votre droite au fond de la combe, en contrebas de la route, est nommée la «Cannonière». Son architecture est typique des loges de la région. Elle est une des rares à toujours être utilisée pour un usage agricole aujourd’hui. Ici, les pâtures accueillent les vaches montbéliardes qui produisent le lait pour la production de fromages.
lire la suite
Milieux naturels

Pré-bois et rochers

Vous voici maintenant entre pâture et forêt, dans un milieu typique que l’on nomme ici le pré-bois. Très caractéristique du paysage du Haut-Jura, sa conservation dépend étroitement du pâturage. Le pré-bois tend ainsi à se (re)fermer dès que la pression du pâturage diminue. Prenez quelques minutes pour observer également la dynamique de colonisation des rochers par des plantes pionnières. Depuis l’apparition des lichens et des mousses jusqu’à la forêt, le pré-bois offre un résumé de l’évolution des paysages.
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Des richesses bien à l'abri

Sur la gauche du chemin, vous pouvez voir un grenier fort, bâti en retrait de la maison d’habitation. Ce qu’il abrite aujourd’hui … nul ne le sait. Mais n’hésitez pas à visiter celui de la Maison du Parc à Lajoux. Les clés valent, à elles seules, le coup d’œil!
lire la suite
Histoire et Patrimoine

La mainmorte, servage des abbés

La conquête de la haute-Joux, débute ici au Vème siècle. AU XVème siècle, une forme de servage imposé par la très puissante abbaye de Saint-Claude oblige les familles à rester sous le même toit; il s’agit de la mainmorte. La mainmorte est en partie à l’origine du développement de l’artisanat à domicile dans la mesure où aller travailler en ville, c’était prendre le risque de perdre les biens familiaux.
lire la suite
Flore

La diversité floristique des prairies naturelles

Les prés devant vous sont l’une des richesses du Haut-Jura. Les prairies de fauche recèlent ici une extraordinaire diversité de plantes. Jamais labourées ni ensemencées: la plupart des prairies de la région sont naturelles.
lire la suite

Description

Depuis LAJOUX, l’itinéraire traverse le village en direction de Mijoux (balisage blanc rouge), en passant devant la Maison du Parc. A Route Royale, la route monte franchement et rejoint une pâture (passage VTT). Le chemin  se poursuit agréablement jusqu’à Trécombe.

Obliquer à gauche (balisage jaune),par un chemin d’exploitation, rocailleux,  terreux et vallonné. Déboucher dans le pâturage et descendre dans la combe à gauche par le chemin enherbé. Poursuivre ce chemin en laissant à droite l’intersection La Pièce du Châtelain et rejoindre Le Petit Pré (balisage blanc rouge).

Le chemin herbeux puis empierré (balisage jaune) descend à gauche, passe les fermes de Sur la Joux pour rejoindre la route du Massacre. Emprunter 50 m la route à gauche puis rejoindre Route Royale et LAJOUX par le chemin en contrebas de la chaussée.

Départ : Maison du Parc à Lajoux
Arrivée : Maison du Parc à Lajoux
Communes traversées : Lajoux

Recommandations

Ce parcours traverse des pâturages avec du bétail, et emprunte des chemins forestiers. Aussi pour le respect des propriétaires et des exploitants qui vous autorisent le passage, pour la tranquillité des troupeaux et de la faune sauvage, vous êtes invités à rester sur les sentiers balisés.

Utiliser les passages aménagés pour franchir les clôtures et veiller à refermer les barrières. Enfin, merci de tenir votre chien en laisse si vous en avez un.

Les fleurs sauvages sont belles, elles peuvent être rares et protégées et fanent souvent rapidement. Ne les cueillez pas ! Elles raviront les prochains randonneurs.

En cas de travaux forestiers (abatage, débardage…), pour votre sécurité, sachez renoncer et faites demi-tour.


Lieux de renseignement

Maison du Parc

29, Le Village, 39310 LAJOUX

http://www.parc-haut-jura.fr

parc@parc-haut-jura.fr

03 84 34 12 30

La Maison du Parc du Haut-Jura située à Lajoux, est le siège administratif du Parc naturel régional du Haut-Jura.
Elle propose à tous les publics des espaces de visite avec au programme :  
  • L'exposition permanente "Haut-Jura terre vivante", pour découvrir le Haut-Jura sous toutes ses facettes à travers des installations colorées, ludiques et interactives.  
  •  Un spectacle sonore
  •  La visite d'un grenier fort, élément remarquable du petit patrimoine rural haut-jurassien

 La boutique de la Maison du Parc du Haut-Jura présente des ouvrages locaux et des produits issus de l'artisanat local.

Découvrir la Maison du Parc avec des scolaires  !

La Maison du Parc du Haut-Jura propose des outils de médiation à destination d'un jeune public ou de scolaires.

 

Par ailleurs, l'atelier pédagogique permet d'accueillir des groupes autour d'activités variées, sur le thème de la construction et des économies d'énergie, de la forêt, de la neige, du compostage...


En savoir plus

Office de Tourisme Haut-Jura Saint-Claude

1 avenue de Belfort, 39200 Saint-CLaude

https://www.saint-claude-haut-jura.com/

+33 (0)3 84 45 34 24

En savoir plus

Accès routiers et parkings

A  20 km à l’est de Saint-Claude par la D 436.

Stationnement :

Au centre du village, à proximité de la Maison du Parc et du Point information

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :