Les Gorges du Flumen
>>
Accueil
>
Randonnée
>
Les Gorges du Flumen
Septmoncel Les Molunes

Les Gorges du Flumen

Très difficile
6h
14km
+1169m
-1168m
Boucle
PR®
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Dans le grand site classé des gorges du Flumen, par plis, cascades, torrents et belvédères, cette randonnée au caractère sportif révèle les mystères de la géographie karstique jurassienne. Une alternance de gorges et de vallées riantes, de crêts perchés dans des courbes patiemment arrondies depuis des millénaires...


Les 11 patrimoines à découvrir
Histoire et Patrimoine

Le chemin des Moines

Ce chemin, parfois pentu et aujourd’hui étroit et raviné par place, était la principale voie de communication entre Saint-Claude et Septmoncel jusqu’en 1884, date de création de la route des lacets de Septmoncel passant par le fameux Chapeau de Gendarme.
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Montbrillant

Les vallées devinrent de véritables «boulevards industriels» au 19 ème siècle où se concentrèrent ateliers modestes et usines d’envergure et dans lesquels ont cohabité ou se sont succédé plusieurs types de productions. Battoirs, moulins à grains, scieries, tourneries, diamanteries … Plusieurs hameaux ont connu alors un développement industriel, et les changements de noms attestent parfois des mutations rapides de ces écarts ruraux. Le hameau de la Patinerie, sur la commune de Villard-Saint-Sauveur, devient Montbrillant en 1885 en référence à l’industrie diamantaire nouvellement implantée dans le Haut-Jura.
lire la suite
Cascades

Cascades du Flumen

Le Flumen, qui signifie «fleuve» en latin n’a pourtant rien du fleuve. Torrent impétueux, particulièrement impressionnant en période de forte pluie, il est alimenté par les eaux de ruissellement provenant du lac de Lamoura et des Hautes-Combes. C’est dans un cirque sombre et sauvage que les cascades du Flumen jaillissent.
lire la suite
Faune

L'oiseau papillon

D’un gris sombre, le Tichodrome échelette est presque invisible sur le minéral lorsqu’il est immobile. Ses ailes d’un rouge flamboyant illuminent la falaise lorsqu’il les déploie pour papillonner contre la roche, lui valant son surnom d’«oiseau papillon». À la recherche d’insectes et d’araignées qu’il capture dans les fissures des parois grâce à son bec fin et courbé, il parcourt inlassablement les falaises en sautillant, rampant et voletant. Mais ne le cherchez pas l’été, il est dans les hautes montagnes. C’est entre l’automne et le printemps que vous l’apercevrez peut être.
lire la suite
Point de vue

Belvédère de la Roche Blanche

La vue depuis ce belvédère, en vis-à-vis de Sur les Grès, plonge sur la cluse du Flumen, entaillée dans l’anticlinal de Sur les Grès. La rivière, en creusant des gorges profondes au cours du plissement, durant une dizaine de millions d’années, a effectué une coupe parfaite à travers les multiples couches géologiques bien visibles de la voûte anticlinale de Sur les grès et révèle le cœur du plissement du Jura.
lire la suite
Géologie

Mise en pli bigoudi ou champignon ?

Il est difficile de ne pas remarquer ce pli à l’allure si particulière, comme enroulée sur lui-même. Il s’agit en fait d’un pli «secondaire» ou disharmonique, résultant du chevauchement de l’anticlinal des Molunes sur le synclinal voisin, le val de Septmoncel. C’est un remarquable exemple de la capacité d’une roche rigide à se ployer dans le temps, pendant des millions d’année, sous des contraintes de pressions considérables.
lire la suite
Géologie

Le chapeau de Gendarme

Il s’agit en fait d’un petit pli atypique dans la grande structure plissée jurassienne. Sa forme anticlinale très resserrée est le résultat du bourrage d’une série de couches calcaires superficielles, datant du crétacé, provoqué par le chevauchement du mont anticlinal des Molunes sur le synclinal de Septmoncel. Les bancs marneux entre les couches calcaires ont facilité le décollement et le plissement spectaculaire qui lui vaut sa réputation et son nom. Enfin, ce pli dit dysharmonique, a été mis à jour par l’érosion qui taille la cluse du Flumen depuis quelques millions d’années.
lire la suite
Faune

L'Hirondelle de rochers

Cette hirondelle construit son nid dans les falaises, à l’abri des surplombs. Mais dans la vallée du Flumen, quelques couples colonisent le tunnel de la route des lacets, appelé «Roche percée». Vers Morez, elle a même utilisé les fameuses arcades des viaducs pour s’installer.
lire la suite
Point de vue

Point de vue de Sur les Grès

Ce point de vue domine les paysages du site classé des Gorges du Flumen. De son sommet, peut être apercevrez-vous un Faucon pèlerin ou un Aigle royal survoler gracieusement les environs. L’Aigle royal construit un ou plusieurs nids dans les zones escarpées, accrochés à une falaise ou dans un arbre sur un versant pentu. À la fin de l’hiver, il peut procéder à d’impressionnantes acrobaties aériennes. En été, c’est plutôt planant inlassablement à la recherche de nourriture qu’il pourra être aperçu.
lire la suite
Faune

Le grand Corbeau

C’est le plus grand passereau d’Europe. Très connu pour être l’hôte de la Tour de Londres où il apportera malheur s’il disparait; dans le Jura, on le trouve essentiellement dans les falaises, proche des Faucons pèlerins. Dès le mois de Février, son «krô krô» se fait entendre.
lire la suite
Flore

L'Orchis brulée

Les pelouses calcaires sont des lieux de prédilection pour de nombreuses espèces végétales, dont les plus célèbres sont les orchidées. Ces fleurs montrent des adaptations très poussées. La plupart sont pollinisées par des insectes, alors que peu d’entre elles produisent du nectar! Pour assurer sa pollinisation,l’Orchis brûlée s’est adaptée en imitant les plantes nectarifères. Leur pétale inférieur est garni de dessins colorés qui convergent vers le cœur de la fleur et indiquent à l’insecte où se poser. Une vraie piste d’atterrissage! Mais le butineur repart bredouille, car la fleur ne lui offre pas de nectar. En revanche, elle en profite pour lui confier du pollen, qu’il transportera vers une autre fleur.
lire la suite

Description

Du REPLAN, l’itinéraire (balisage jaune) descend par le CHEMIN DES MOINES jusqu’à la D 436 à MONTBRILLAND. Remonter la route en longeant sa bordure droite et dépasser la Roche Percée d’environ 20 m.

Un sentier pierreux descend à droite et traverse quelques pierriers.
Au BAS DES GRÈS, poursuivre à droite pour atteindre et traverser LE FLUMEN par sa passerelle contiguë à la conduite forcée.
> Cascades du Flumen, 15 min aller – retour. Remonter un chemin à gauche, dépasser une retenue et poursuivre jusqu’aux résurgences.
Par fortes eaux, monter un chemin pierreux à droite, puis bifurquer à gauche (taillis) pour rejoindre les cascades.

De retour de la cascade, le chemin descend en rive gauche jusqu’à L’USINE ÉLECTRIQUE.
Le sentier pentu à gauche passe SOUS LA RIOTE et gravit le crêt par une montée éprouvante (700 m de dénivelée) pour déboucher au BELVÉDÈRE DE LA ROCHE BLANCHE. Une sente herbée rejoint plein sud une route en longeant la barrière.

Suivre la route à gauche 500 m pour accéder aux maisons de LA CERNAISE. Entre deux bâtiments, tourner à gauche et rejoindre la D 25 au CHAMPIGNON DE LA CERNAISE. Un chemin forestier, boueux par place, descend à gauche jusqu’aux MOULINS. Descendre sur 150 m la route des lacets de Septmoncel pour obliquer à gauche et rejoindre un lacet inférieur dénommé le VIRAGE DES SAVANTS.
> Le point de vue du SAUT DU CHIEN et la CASCADE DU MOULIN D’AVAL sont accessibles en quelques minutes en suivant la route à gauche.

Du virage des Savants, grimper sur un talus en face, et couper par deux fois les lacets en montant à CHAPEAU DE GENDARME.

> Le pied du Chapeau de Gendarme est accessible en 10 min aller – retour à droite par un sentier parallèle à la route.

De retour, une sente raide monte à travers les pâtures, puis le long de la crête jusqu’à SUR LES GRÈS. Rejoindre le départ par un chemin qui descend à droite à travers une pelouse sèche
Départ : Le Replan, Septmoncel
Arrivée : Le Replan, Septmoncel
Communes traversées : Septmoncel Les Molunes, Villard-Saint-Sauveur

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Office de Tourisme Haut-Jura Saint-Claude

1 avenue de Belfort, 39200 Saint-CLaude

https://www.saint-claude-haut-jura.com/

+33 (0)3 84 45 34 24

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Le Replan

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
1