Belvédère des Deux-Lacs
>>
Accueil
>
Randonnée
>
Belvédère des Deux-Lacs
Brey-Et-Maison-Du-Bois

Belvédère des Deux-Lacs

Faune - Flore
Lacs, rivières et cascades
Paysages
Moyen
1h41
5,2km
+159m
-158m
Boucle
PR®
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Un parcours varié sur le thème de l’eau avec, en point d’orgue, le belvédère sur les lacs de Remoray et de Saint-Point.

Cet itinéraire promet, en moins de deux heures, la découverte d’une juxtaposition de milieux très différents : lacs, marais, tourbières, rivières, prairies et forêts. Le belvédère des deux lacs offre une vue unique sur la Réserve Naturelle Nationale du Lac de Remoray et ses milieux naturels, propices à la présence d'une flore et d'une faune variées. La diversité des paysages donne à cette randonnée un charme particulier.


Les 6 patrimoines à découvrir
Lacs et Rivières

Au fil de l'eau

Ponctué de bornes et de jeux ludiques, ce sentier interprété vous invite à découvrir les secrets du cycle de l’eau (infiltration, évaporation, récupération …) dans un massif calcaire comme l’est le massif du Jura.
lire la suite
Faune

Le Cincle plongeur

C’est à l’abri des regards que se cache le nid de cet oiseau des torrents qui se nourrit de larves, d’insectes, de mollusques, de petit poissons… en marchant sous l’eau. En mars ou avril, 4 à 6 œufs sont déposés par la femelle dans un nid en forme de dôme composé de mousse, d’herbes sèches et de feuilles. Après une incubation de 14 à 16 jours assurée par la femelle, les deux parents s’affèrent sur une période d’un mois environ à nourrir les poussins, après quoi ils prendront leur envol.
lire la suite
Lacs et Rivières

La Source des Capucins

" La commune de Frasne, au début du siècle, a fait exécuter des travaux d'aménagement de galerie afin de capter l'eau (Fournier). Il subsiste des traces d'aménagement par muret en pierres sèches. Il s'agit d'une émergence pérenne présentant un siphon à 15 m de l'entrée. Le siphon est partiellement obstrué par des déblais de la route qui passe juste au-dessus. La galerie noyée a été reconnue le 16 juin 1974 par le Groupe Lémanique de Plongée Souterraine sur 43 m à moins 10 m de profondeur. Source encore actuellement captée, l'eau jaillit claire, même en crue moyenne." (Fournier E. Spelunca 5e campagne 1902-1903 p 27 SHAG 1977 Enfonçure no 3 p 26 GLPS 1976 Info-Plongée no 1)
lire la suite
Faune

La Truite lacustre

C’est une adaptation naturelle de la truite de rivière. Les adultes passent les périodes chaudes de l’année lorsque les ruisseaux manquent d’eau, dans la fraicheur des lacs. À l’automne, ils gagnent les ruisseaux pour pondre. Les œufs éclosent à la fin de l’hiver. Les populations de Truite lacustre dans les lacs de Saint-Point et de Remoray ont fortement régressé depuis les années 70/80. La qualité de l’eau des lacs ainsi que la qualité physique des cours d’eau dans lesquels elles se reproduisaient s’est fortement dégradée aujourd’hui.
lire la suite
Point de vue

Belvédère des deux lacs

Au premier plan de ce belvédère trône le lac de Remoray et sa couronne de tourbières, classés en Réserve Naturelle Nationale depuis 1980 ; et au second plan, le lac de Saint-Point, l’un des plus grands lacs naturels de France. Véritable sanctuaire de biodiversité, la Réserve du lac de Remoray abrite une faune et une flore remarquables liées en particulier aux milieux humides : Bécassine des marais, Râle d’eau, Oeillet superbe, Primevère farineuse, Cuivrée de la bistorte, Leucorrhine à front blanc, etc. Mais attention, l’accès au cœur de la Réserve est interdit ; aussi ce patrimoine naturel remarquable est à découvrir à la Maison de la Réserve à Labergement Sainte-Marie. En savoir plus sur la Réserve Naturelle Nationale du Lac de Remoray : http://www.maisondelareserve.fr/
lire la suite
Faune

Vie de chamois

Le chamois est un animal principalement diurne, vivant en hardes plus ou moins importantes selon les saisons (tendance à être plus importantes en hiver qu’en été). La période de rut se déroule entre fin octobre et fin janvier, durant laquelle les mâles sont très agressifs, s’affrontant à coups de cornes, menant parfois à des chutes mortelles selon le milieu dans lequel a lieu l’affrontement. Après une gestation de 23 semaines, les femelles donnent naissance à un ou deux chevreaux, qui restent à leurs côtés pendant un an.
lire la suite

Description

  1. Au départ du parking de la mairie au hameau du BREY, l’itinéraire (balisage jaune bleu) descend le village par la rue en contrebas de la route principale, puis quitte le hameau en frôlant la D 437. Le chemin, carrossable, s’engage vers le Fuverat et traverse la zone artisanale, puis conduit à une nouvelle bifurcation. Le parcours se poursuit sur une piste d’exploitation forestière qui descend sur la gauche.
  2. Après la traversée à gué du ruisseau « Lhaut », l’itinéraire rejoint, dans cette forêt clairsemée, une route que l’on emprunte à gauche. Dépasser la source des Capucins pour rejoindre le pont du Lhaut.
  3. Le parcours remonte ensuite sur une dizaine de mètres le long de la D437 (Prudence pendant la traversée de la route !).
  4. À l’embranchement avec un chemin d’exploitation, gravir le talus et emprunter le sentier qui monte progressivement à travers la forêt, pour accéder à la route de Remoray, à Buclet. Le circuit rejoint à gauche le parking RF Marcel Goux pour accéder à la route forestière et monte celle-ci sur 100m pour emprunter à gauche un sentier pentu qui accède au BELVEDERE DES DEUX LACS.
  5. Dos au belvédère, une sente vallonne en forêt, traverse une pâture, pour rejoindre une route à l’aplomb du hameau du Brey. Celle-ci monte ensuite à droite vers les Bretilles. Regagner le point de départ en descendant à gauche le chemin agricole aux murets peuplés de frênes (prudence pour traverser la D437).
Départ : Le Brey
Arrivée : Le Brey
Communes traversées : Brey-Et-Maison-Du-Bois, Labergement-Sainte-Marie

Recommandations

Attention à la traversée du gué et à la traversée de la D437.

Ce parcours traverse des pâturages en propriétés privées avec du bétail, et emprunte des chemins forestiers. Aussi pour le respect des propriétaires et des exploitants qui vous autorisent le passage, pour la tranquillité du bétail et de la faune sauvage, vous êtes invités à rester sur les sentiers balisés. Utiliser les passages aménagés pour franchir les clôtures et veiller à refermer les barrières. Enfin, merci de tenir votre chien en laisse si vous en avez un.

Les fleurs sauvages sont belles, elles peuvent être rares et protégées et fanent souvent rapidement. Ne les cueillez pas ! Elles raviront les prochains randonneurs.

En cas de travaux forestiers (abatage, débardage…), pour votre sécurité, sachez renoncer et faites demi-tour.


Lieux de renseignement

Office de Tourisme du Val de Mouthe

45 Grande Rue, 25240 Mouthe

http://www.otmouthe.fr/

+33 (0)3 81 69 22 78

En savoir plus

Accès routiers et parkings

A 7 km au nord de Mouthe, par la D437, puis à droite à l'entrée du hameau du Brey.

Stationnement :

Derrière la mairie, plan de départ des itinéraires

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :