La Pierre Perçée
>>
Accueil
>
Sentier d'interprétation
>
La Pierre Perçée
Morbier

La Pierre Perçée

Forêt
Facile
2h30
7,5km
+179m
-179m
Boucle
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Se promener en forêt a quelque chose d’intime. La forêt du Mont Noir est caractéristique des forêts d’altitude du Haut-Jura. Découvrez le long de ce sentier pédagogique le monde mystérieux de la forêt.

De la plaine des Marais, ancien lac d’où se déversait le bief ayant probablement donné son nom au village de Morbier, au cœur de la forêt du Mont Noir… immersion dans un écosystème remarquable façonné par l’homme au cours des siècles.


Les 11 patrimoines à découvrir
Histoire et Patrimoine

Le Morbier

Fabriqué aujourd’hui essentiellement en ateliers de fromageries, les fruitières, le morbier est, à l’origine, un fromage fermier ne nécessitant que peu de lait (60 kg). En son milieu, la fine couche noire distingue sa pâte onctueuse. Certains voient dans cette strie une tentative de copier le bleu de Septmoncel, très recherché à l’époque; d’autres expliquent que, le caillé fabriqué alors deux fois par jour, était protégé des insectes par cette couche de suie aux vertus naturellement protectrices
lire la suite
Forêt

Qu’est-ce que la Forêt ?

C’est un milieu naturel en équilibre. La première composante que l’on voit et qui nous vient à l’esprit, ce sont bien sûr les arbres, mais pas que! Pas de forêt sans arbustes, sans mousses, avec un cortège d’animaux, d’oiseaux, d’insectes, et avec des chaînes alimentaires qui permettent le bon fonctionnement et la pérennité de ces milieux. LE COIN DES ENFANTSRegarde autour de toi. Que vois-tu? Si tu observes bien, la vie grouille sur le sol et dans les airs, que ce soient des animaux, des oiseaux, des insectes ou des plantes. Comme les promeneurs en forêt sont nombreux, respecte bien les chemins balisés, pour ne pas déranger ce magnifique milieu naturel.
lire la suite
Forêt

A qui appartient la forêt ?

Au niveau national, pour 75 % de la surface, elle appartient à plus de 3 millions de propriétaires privés, des gens comme vous et moi. Les autres forêts appartiennent aux Communes ou à l’Etat. Quand nous nous promenons dans une forêt, nous sommes toujours chez quelqu’un! Cette diversité de propriétaires explique aussi la diversité des paysages que nous offrent les milieux forestiers. La loi, à travers le Code Forestier réglemente les grands principes de gestion mais leurs applications sont nombreuses.LE COIN DES ENFANTSComment sait-on où s’arrête la forêt que l’on possède? Lorsque l’on arrive à une limite de propriété, on peut trouver une borne, généralement en pierre, ou des marques faites à la peinture sur les arbres par des personnes ayant le droit.
lire la suite
Forêt

Et le rôle du forestier dans tout ça ?

Les forêts dans lesquelles nous aimons nous promener sont toutes façonnées par l’homme depuis des centaines et des centaines d’années. Le forestier accompagne la nature par son travail et façonne ainsi nos paysages, par le mélange des essences et l’aspect des forêts (régulières, jardinées, pré-bois). La forêt est un milieu naturel, très sensible, dont le cycle long s’accommode mal des changements climatiques brutaux.LE COIN POUR LES ENFANTS Quels sont les signes du passage du forestier et des autres métiers en forêt? Tu peux voir autour de toi des routes et des pistes forestières pour le passage des machines, des marques à la peinture sur les arbres, des souches, vestiges des arbres coupés…
lire la suite
Forêt

Que fait-on dans une forêt ?

Depuis toujours, l’homme a besoin de la forêt: pour se chauffer, se nourrir, construire, se soigner, chasser. Aujourd’hui encore, si nous sommes capables d’utiliser bien d’autres matériaux, le bois est un matériau écologique, solide et agréable à vivre. Les bois récoltés ont trois destinations principales: la construction, la menuiserie et le chauffage. De nombreuses autres fabrications utilisent aussi du bois comme matière première. Enfin, l’utilisation des composants du bois (fibres, tanins, cellulose…) est en développement, et semble prometteur. LE COIN DES ENFANTSQu’utilises-tu dans la vie de tous les jours comme objet créé à partir du bois? De nombreux objets! Comme des meubles, des outils de cuisine, des jouets, mais aussi du papier, des crayons, du carton…
lire la suite
Forêt

Le jardinage

Les paysages forestiers de montagne sont différents des paysages de plaine, principalement à cause du mode de gestion pratiqué Le jardinage (ou futaie jardinée), fait se côtoyer des arbres de toutes hauteurs et de tous diamètres. Le forestier viendra récolter tous les 8 ans les gros arbres arrivés à maturité, mais aussi des arbres de diamètre plus petit afin de garder un équilibre entre les différentes classes d’âge Dans l’espace ainsi libéré, la régénération (les nouvelles tiges) peut se développer. LE COIN DES ENFANTS Si je fais une marque à la peinture sur un arbre, à ma hauteur et que je reviens quelques années plus tard (imaginons que la peinture ne s’est pas effacée !), est ce que la marque va monter en même temps que l’arbre va grandir? Et bien non! l’arbre se développe chaque année à partir du bourgeon situé à l’extrémité des branches, ce qui lui permet de se développer en hauteur. Mais il se développe aussi en diamètre, ce sont les traits circulaires (cernes) que tu peux voir lorsque l’arbre est coupé (cernes).
lire la suite
Forêt

La biodiversité de nos forêts

La biodiversité est très importante en forêt. La présence de différentes essences, de sous-étage, d’arbres morts, et plein d’autres éléments permet aux animaux et oiseaux de se nourrir, se reproduire, se reposer. Cela favorise même la dispersion des graines des arbres. Sans cette biodiversité, de nombreuses espèces animales peuvent disparaître, comme le grand tétras, le pic noir, la chouette de Tengmalm, et de nombreuses autres espèces. LE COIN DES ENFANTSVois-tu les troncs d’arbres morts encore debout? Ce sont des refuges pour la biodiversité. Des insectes décomposent le bois mort, ce qui attire des oiseaux. Des petits animaux habitent dans les trous présents dans le bois. Des champignons se développent.
lire la suite
Forêt

Les essences de nos forêts

Les essences de nos forêts de montagne. Les forêts du Haut-Jura sont surtout constituées de sapin et d’épicéa. Des hêtres, des sorbiers, alisiers blancs, érable sycomores et frênes apparaissent de temps en temps. Ils sont principalement récoltés pour du bois de chauffage mais peuvent aussi fournir du bois précieux pour des usages nobles (menuiserie, lutherie, etc).LE COIN DES ENFANTS Sapin, épicéa: c’est pareil ou pas? Et bien non ! Regarde bien les aiguilles, si elles sont installées tout autour de la branche, qu’elles sont piquantes et rondes, c’est un épicéa. Et si elles sont installées à plat sur la branche, avec 2 traits blancs en dessous, c’est un sapin!
lire la suite
Forêt

La certification des forêts

Pour valoriser la bonne gestion de la forêt, des labels ont été créés pour garantir la provenance des bois transformés lors de la fabrication des produits. Ainsi, vous pouvez parfois voir sur les emballages un logo PEFC® ou FSC®, qui indique une gestion durable et respectueuse de l’environnement et des forêts d’où provient la matière première. Cette gestion est validée par un document de gestion durable, agréé par l’organisme compétent.LE COIN DES ENFANTSSur quels produits as-tu pu voir ces labels? Sur la majorité des emballages cartons ou papier, mais aussi sur tous les objets façonnés à partir du bois. N’hésite pas à regarder la prochaine fois!
lire la suite
Forêt

L’histoire de nos forêts

Les forêts ont de tout temps été utilisées par l’homme pour la chasse, la cueillette, le chauffage, la construction… Ce fût Louis XIV qui instaura le Code forestier pour réguler l’exploitation des bois. Dans le Haut-Jura, les moines défricheurs ont d’abord façonné la forêt en la défrichant et l’exploitant, permettant ainsi l’installation de la population et le développement des vallées. Aujourd’hui, la forêt est exploitée mais a aussi pour but de préserver le paysage, de fixer les sols, en limitant leur érosion et les chutes de pierre. LE COIN DES ENFANTSL’ambiance sombre et mystérieuse de la forêt a inspiré de nombreux contes et histoires. Lesquels connais-tu? Les contes racontés aux enfants, comme le petit poucet, blanche-neige, le petit chaperon rouge. Mais aussi les grands romans du moyen âge, comme la légende du roi Arthur, le roman de renard, et des livres plus contemporains.
lire la suite
Forêt

Nos forêts sont-elles en danger ?

Oui et non. La forêt telle que nous la connaissons évoluera sûrement beaucoup d’ici une centaine d’années. Le réchauffement climatique entraine des changements sur les températures, la disponibilité en eau, la fréquence des catastrophes naturelles, ce qui oblige les forestiers à bien choisir les essences à exploiter, en fonction des secteurs les plus adaptés à leur croissance. En effet, les arbres doivent se développer entre 60 et 120 ans, selon les essences, pour produire du bois de qualité.LE COIN DES ENFANTS Pourquoi dit-on que la forêt est le poumon de laTerre? Lorsque les plantes respirent la journée, elles aspirent le CO2 et rejettent de l’oxygène dans l’atmosphère. La forêt stocke le CO2 dans le sol et tout au long de leur croissance, les arbres stockent le CO2 dans leur bois.. En parallèle, ils filtrent aussi l’eau du sol, grâce à leurs racines.
lire la suite

Description

Au départ du « STADE DES MARAIS », prendre la direction de « La Plaine » sur la petite route. Poursuivre depuis « La Plaine » sur un chemin herbeux jusqu’au poteau « Les Gentianes ».

Tourner à gauche et poursuivre sur environ 400 m entre les habitations pour rejoindre « L’Orée du Mont Noir ».

Peu après l’itinéraire quitte le chemin goudronné pour entrer en forêt. Continuer en direction de la « la Pierre Percée ». Le chemin restera forestier jusqu’au « Col de la Savine ». Le chemin passe proche de la carrière avant d’entrer de nouveau en forêt.

Atteindre la « La Pierre Percée », et poursuivre toujours en forêt sur 2 km environ pour rejoindre « Chez Richard ».

Emprunter le chemin goudronné en direction de « L’Orée du Bois ». Rejoindre alors le point de départ par le même itinéraire qu’à l’aller.

Départ : Stade des Marais à Morbier
Arrivée : Stade des Marais à Morbier
Communes traversées : Morbier, Lac-Des-Rouges-Truites

Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Grand tétras
Le Grand Tétras est une espèce emblématique des forêts de montagnes françaises. Son apparence et son comportement font de lui un oiseau très atypique. Pouvoir l’observer relève d’un vrai défi, tant cet oiseau est discret, mais s’avère être un souvenir mémorable.

En hiver, son activité est réduite au minimum. Il passe la quasi-totalité de la journée perché dans un arbre et consomme uniquement des aiguilles de sapin. Une nourriture très peu énergétique. Cette période est critique pour sa survie. Un oiseau subissant un dérangement régulier va puiser dans ses maigres réserves et finir par en subir les conséquences. Sa sensibilité à la prédation aura augmenté, ou bien il dépérira simplement à cause du manque d’énergie. Une autre période critique prend place du printemps au début de l’été avec la couvaison. Si la poule est surprise plusieurs fois, elle va abandonner le nid et laisser ses poussins seuls, sans protection. La survie des jeunes étant déjà très faible naturellement, ce phénomène accentue, d’autant plus, ce risque de mortalité chez les jeunes oiseaux.

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Grand tétras en période de nidification sont principalement les pratiques sportives terrestres comme la randonnée, le ski, le VTT.
Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuindéc.
Contact :
Parc naturel régional du Haut-Jura
29 Le Village
39310 Lajoux
03 84 34 12 30
www.parc-haut-jura.fr

Recommandations

Traversées de pâturages avec du bétail, et emprunts de chemins forestiers. Pour le respect des propriétaires et des exploitants qui vous autorisent le passage, pour la tranquillité du bétail et de la faune sauvage, vous êtes invités à rester sur les sentiers balisés.  Utiliser les passages aménagés pour franchir les clôtures et veiller à refermer les barrières. Merci de tenir votre chien en laisse si vous en avez un. Les fleurs sauvages sont belles, elles peuvent être rares et protégées et fanent rapidement. Ne les cueillez pas ! Elles raviront les prochains randonneurs. En cas de travaux forestiers (abattage, débardage…), pour votre sécurité, sachez renoncer et faites demi-tour.


Transport

Pour venir et vous déplacer dans le Haut-Jura, consultez www.reshaut-jura.fr, le portail de l’écomobilité qui recense l’ensemble des moyens de locomotion sur le territoire du Parc. 


Accès routiers et parkings

A 5 km de Morez au nord de Morez par la N5,  au carrefour des Marais (commune de Morbier), emprunter la D18A sur 500 m. Tourner à droite sur la route des Préhez pour atteindre le parking du stade des Marais.

Stationnement :

STADE DES MARAIS, MORBIER

En savoir plus


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
1