Les Crêtes du Nerbier
>>
Accueil
>
Randonnée
>
Les Crêtes du Nerbier
La Pesse

Les Crêtes du Nerbier

Faune - Flore
Géologie
Paysages
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le Haut-Jura est caractérisé par un relief «Karstique», terme désignant un ensemble de manifestations topographiques spécifiques des milieux calcaires dont les roches sédimentaires sont essentiellement formées par l'accumulation de débris d'animaux marins.
Ce circuit vous fait découvrir les contrastes engendrés par l'érosion de ces roches.
Né de l'ingéniosité des maîtres charpentiers, le grenier fort est également dépositaire de la mémoire du Haut-Jura. Garde-manger et coffre-fort, il contenait des grains, la nourriture et les semences, la garde-robe et les objets précieux, les outils et les écrits, biens essentiels, à l'abri du feu et des envieux. Comptabilité de la récolte, calendrier climatique, événements familiaux sont souvent consignés sur ses murs.

Les 3 patrimoines à découvrir

  • Histoire et Patrimoine

    La Pesse - Le village

    La Pesse, nommée à l'époque La Haute-Molune, est née en 1832 par ordonnance de Louis-Philippe. Mais c'est en 1907 qu'à la demande des habitants du village un décret, signé par Clémenceau, officialisa le nom de La Pesse.

    L'agriculture, l'élevage et la production de lait A.O.C., le tourisme et le sport en hiver comme en été, l'artisanat tourné vers les produits du bois sont la preuve de l'esprit d'entreprise et de performance écologique de la communauté villageoise.

    Espaces et panoramas aux paysages ouverts et forestiers ; paradis des sports d'hiver qui tiennent une place importante dans l'activité locale (ski de fond et nordique, chiens de traîneaux, raquettes) ; cadre privilégié des performances de randonnée pédestre, équestre, à VTT ou à vélo ; forêts et roches préservées qui abritent une flore exceptionnelle et de nombreuses espèces sauvages (rapaces, chevreuils et biches, renards et lynx) et des zones d'étude et de protection de la forêt et du Grand Tétras ; loisirs variés et originaux, élevages, de lamas.

    A La Pesse, les hébergements aussi illustrent ce dynamisme et cette originalité : à côté des gîtes et chambres d'hôtes, des yourtes, des tipis, des roulottes, des cabanes perchées, des fermes traditionnelles restaurées avec passion.

    Un grand souci de qualité et de tradition anime les lieux de restauration : restaurants, tables d'hôtes, fabrication de charcuteries et vente de fromages locaux.

    La vie culturelle du village surprend par son dynamisme : quantité d'associations, une bibliothèque, des concerts, du théâtre ; de grands événements culturels ou sportifs (Festival Azimut, courses de ski nordique, La Forestière en VTT ou l'Ultra Trail UTTJ, le championnat belge de chiens de traîneaux, etc).

    Le saviez-vous ?
    La Pesse signifie l'épicéa en patois jurassien. En effet, un grand épicéa marquait l'entrée du village en 1907.
  • Point de vue

    Le Col du Nerbier

    Depuis le col du Nerbier à 1316m d'altitude, vue sur la chaîne des  Monts Jura avec notamment les sommets du Crêt de la Neige à 1720m et le Reculet à 1718m ainsi que sur le Crêt de Chalam à 1545m accessible depuis la Borne au Lion.
  • Point de vue

    Point de vue les Crêtes du Nerbier

    Depuis les Crêtes du Nerbier à 1368m, vue sur les Monts Jura : le Crêt de la Neige à 1720m et le Reculet à 1718m, vue sur le Crêt de Chalam à 1545m,le village de la Pesse, la Croix des Couloirs au milieu des sapins à 1227m d'altitude et, au loin, à l'ouest, vue sur Saint Lupicin et les Monts du Beaujolais.

Description

  1. Depuis LA PESSE, se diriger vers l'église (balisage jaune) et emprunter la route goudronnée lui faisant face pendant 600 mètres.  Arriver au carrefour de Sous les Bois, continuer tout droit sur la route forestière en direction du Berbouiller (balisage jaune et rouge).
  2. Rester sur cette route forestière pendant 800 mètres.
  3. A l'intersection Combe Froide, laisser le chemin sur la gauche et continuer sur la route en direction de Sur les Puits. S'engager sur le chemin et commencer à monter en direction du Col du Nerbier.
  4. Arriver au Col du Nerbier, suivre le chemin partant à gauche (balisage jaune) et parcourir 600 mètres pour arriver au BELVÉDÈRE CRET DU NERBIER.
  5. Continuer sur le chemin en sous-bois pendant 2.4 Kms pour revenir au Berbouiller (balisage jaune).
  6. Reprendre la route forestière jusqu'à Sous les Bois puis la route goudronnée permettant d'atteindre l'église.  Revenir au point de départ à LA PESSE.
  • Départ : Devant le Bureau d'Information Touristique, La Pesse
  • Arrivée : Devant le Bureau d'Information Touristique, La Pesse
  • Communes traversées : La Pesse

Météo


Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Grand tétras

Le Grand Tétras est une espèce emblématique des forêts de montagnes françaises. Son apparence et son comportement font de lui un oiseau très atypique. Pouvoir l’observer relève d’un vrai défi, tant cet oiseau est discret, mais s’avère être un souvenir mémorable.

En hiver, son activité est réduite au minimum. Il passe la quasi-totalité de la journée perché dans un arbre et consomme uniquement des aiguilles de sapin. Une nourriture très peu énergétique. Cette période est critique pour sa survie. Un oiseau subissant un dérangement régulier va puiser dans ses maigres réserves et finir par en subir les conséquences. Sa sensibilité à la prédation aura augmenté, ou bien il dépérira simplement à cause du manque d’énergie. Une autre période critique prend place du printemps au début de l’été avec la couvaison. Si la poule est surprise plusieurs fois, elle va abandonner le nid et laisser ses poussins seuls, sans protection. La survie des jeunes étant déjà très faible naturellement, ce phénomène accentue, d’autant plus, ce risque de mortalité chez les jeunes oiseaux.

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Grand tétras en période de nidification sont principalement les pratiques sportives terrestres comme la randonnée, le ski, le VTT.
Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuindéc.
Contact :
Parc naturel régional du Haut-Jura
29 Le Village
39310 Lajoux
03 84 34 12 30
www.parc-haut-jura.fr

Recommandations

Traversées de pâturages avec du bétail et emprunt de chemins forestiers. Pour le respect des propriétaires et des exploitants qui vous aurotisent le passage, pour la tranquillité du bétail et de la faune sauvage, vous êtes invités à rester sur les sentiers balisés. Utiliser les passages aménagés pour franchir les clôtures et veiller à refermer les barrières. Ne rien jeter dans les réservoirs d'eau du bétail, éviter de passer sous les fenêtres des habitations.
Merci de tenir votre chien en laisse si vous en avez un.
Les fleurs sauvages sont belles, elle peuvent être rares et protégées et fanent souvent rapidement. Ne les cueillez pas ! Elles raviront les prochains randonneurs.
En cas de travaux forestiers (abattage, débardage...), pour votre sécurité, sachez renoncer et faire demi-tour.
Chaussures et bâtons de marche.
Boisson, casquette et, selon conditions météo : coupe vent, polaire,  lunettes de soleil, crème solaire.

Lieux de renseignement

Office de Tourisme Haut-Jura Saint-Claude

1 avenue de Belfort, 39200 Saint-CLaude

https://www.saint-claude-haut-jura.com/+33 (0)3 84 45 34 24

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Derrière la boulangerie, La Pesse

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :