Ferney-Voltaire
Ferney-Voltaire

Ferney-Voltaire

Histoire et Patrimoine
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Une petite ville qui a conquis le coeur d'un grand philosophe, dont l'influence et les actions ont façonné Ferney et se retrouvent à chaque coin de rue au long de ce tour en ville.
"Ferney est devenue un des séjours les plus riants de la Terre. Je joins à l'agrément d'avoir un château d'une jolie structure et à celui d'avoir planté des jardins singuliers, le plaisir solide d'être utile au pays que j'ai choisi pour ma retraite [...] en un mot, j'ai mis en pratique la théorie de mon Épître." (Voltaire, 1761)

Les 19 patrimoines à découvrir
Histoire et Patrimoine

Ferney-Voltaire

Avec sa frontière (presque) sans douanes jouxtant l'aéroport international de Genève, sa population triplée en 40 ans, sa folie immobilière mais aussi son lycée international, son marché (le samedi matin), bien connu des Gessiens et des Genevois, son château et bien sûr ses traces d'un passé paysan et industriel, Ferney-Voltaire pourrait constituer une illustration locale du processus d'urbanisation de l'espace partout à l'oeuvre. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Château de Voltaire

Datant probablement du XIVème siècle, incendié sous l'occupation bernoise, rénové en partie au XVIIème, le château fut entièrement reconstruit au XVIIIème siècle par Voltaire. Deux campagnes de construction ont été entreprises pour donner à l'ensemble l'allure de "demeure bourgeoise", caractéristique du pourtour lémanique : la première pour le corps central, la seconde, confiée à son architecte Léonard Racle pour l'élévation de deux ailes latérales. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Église paroissiale

Église paroissiale de Ferney jusqu'à la construction de l'église Notre-Dame et Saint-André, cet édifice, qui servit un temps au culte protestant, fut reconstruit par Voltaire et dédié "au seul Dieu" (Deo Erexit Voltaire). Elle fut augmentée d'un tombeau en forme de pyramide "à moitié dedans, à moitié dehors" qu'il fit réaliser en 1766. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Ferme des Granges

Influencée dans ses techniques agricoles par la Suisse, et parce qu'elle vendait sa production sur les marchés genevois, l'agriculture gessienne a, plus précocement que le Jura, amélioré ses techniques culturales et d'élevages. Les idées des Lumières en matière d'agronomie sont en outre, au XVIIIème siècle, encouragées par Voltaire. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Église réformée

La reconnaissance légale de culte protestant, après la Révolution, permit aux protestants d'envisager la construction d'édifices nouveaux. Les Réformés du Pays de Gex firent l'acquisition de l'ancien Palais Dauphin en 1822, une maison construite par Voltaire pour une de ses proches. Le temple fut construit par la suite, en 1824, sur le terrain attenant. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Villa les Sorbiers

Ces pavillons furent construits entre 1765 et 1776 pour les proches et les maîtres d'oeuvre de Voltaire, et pour donner aux Natifs horlogers, dont il avait besoin pour sa nouvelle industrie ferneysienne, les moyens d'une installation définitive. Avec le bas de la rue de Genève, la partie haute du village, devait ainsi constituer le "quartier noble" de la ville. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Ensemble urbain du Bijou

Les logements collectifs du Bijou appartiennent à la première série de logements locatifs construits à Ferney-Voltaire dans les années 1960 et auxquels on donna le nom d'une ancienne maison voltairienne détruite quelques années plus tôt. Une manière d'inscrire géographiquement et historiquement les nouveaux quartiers dans l'urbanisme contemporain de Ferney-Voltaire. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Église Notre-Dame et Saint-André

Au côté de la chapelle principale dédiée à la Vierge, les chapelles de Saint-André, patron de l'ancienne église de Ferney, et de Saint-François de Sales attestent de la "continuité du culte catholique à Ferney" et de "l'évangélisation des régions calvinistes voisines de Genève" (C.E.F., 1990). La statue de la Vierge (1872) sur la place de l'église est une copie en fonte de la statue Notre-Dame de Fourvière à Lyon. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Maison du Pays de Voltaire

Le théâtre de Ferney fut l'initiative d'un commerçant et d'un entrepreneur de spectacles bernois. Grâce à l'engagement financier de Voltaire, les deux hommes firent aménager une salle de spectacle. Le théâtre de la Comédie, inauguré en 1776, ne subsista pas après la mort de Voltaire. Le bâtiment abrita des activités artisanales jusqu'au XXème siècle. Il accueille aujourd'hui l'Atelier du Livre, et des expositions temporaires. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Ancienne Fruitière

La production du fromage, au coeur d'un système pastoral longtemps fondé sur la pratique de l'alpage, a dicté les modalités d'organisation et de complémentarité entre la plaine et la montagne (la commune est propriétaire depuis 1988 de l'alpage du Nevy sur les Monts-Jura). La création des fruitières de plaine (ici 1818) pour la fabrication de gros fromages à pâtes cuites, fut synonyme de l'arrêt progressif de la pratique de "l'alpage". (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Anciens ateliers Bonifas

La poterie, à Ferney, connut un essor particulier avec l'installation de plusieurs artisans potiers et notamment les céramistes genevois René Nicole et Paul Bonifas, dans les années 1920. En rachetant une petite fabrique ferneysienne spécialisée dans les objets souvenirs pour villes d'eau, le pionnier de l'Art Déco et du design mit au point des techniques, aujourd'hui caractéristiques de son oeuvre, dont les "terres lustrées noires". Les ateliers Bonifas ont perduré jusque dans les années 1970. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Hôtel de France

En seigneur du village, Voltaire attira à lui de nombreux corps de métiers et des compétences dont il avait besoin pour gérer sa fortune et ses biens. Des hommes à qui il attribua des rentes et des terres à bâtir. Cette maison, construite par le secrétaire et proche de Voltaire en 1770, Jean-Louis Wagnière, à l'intersection des rues principales du village, fut réhaussée et transformée en hôtel à partir du XIXème siècle. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Maison Saint-Pierre

Ancien "pensionnat de jeunes gens" (1864), puis orphelinat Saint-Pierre fondé par les Soeurs franciscaines, et dirigé par l'abbé Boisson jusque dans les années 1970, la Maison Saint-Pierre fut cédée à la ville en 1978 et abrite aujourd'hui plusieurs activités sociales et culturelles. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Maison Dunoyer

Les maîtres maçons de Samoëns (Haute-Savoie), dont le savoir-faire était réputé et recherché, furent à l'origine de nombreux bâtiments à Ferney. Cette maison fut construite par l'un d'entre eux, François Dunoyer, promu par Voltaire au rang "d'architecte et d'expert"(B. Obergfell, 2009) et élu maire de Ferney à la fin du XVIIIème siècle. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Fontaine publique

Les idées hygiéniste, initiées par les Lumières, incitaient à l'assainissement des villes, à l'assèchement des marais, à une meilleure circulation de l'air et à l'abondance de l'eau. Les fontaines publiques devinrent des éléments indispensables des programmes "d'embellissement des villes". Cette fontaine a été en grande partie financé par Voltaire. Le buste en bronze qui la surmonte est une réplique du "Voltaire assis", réalisé en 1781 par le sculpteur Houdon. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Grand Comptoir

Voltaire mena une politique économique volontariste pour assurer à sa ville de Ferney, nouvellement fondée, une activité lucrative et concurrentielle vis-à-vis de Genève. L'homme développa une première fabrique d'horlogerie ferneysienne en 1770, connue sous le nom de Grand Comptoir. Trois autres manufactures suivirent en peu de temps. Cette première fut dirigée par une famille de Natifs horlogers, qui conservèrent des liens commerciaux forts avec Genève, jusqu'en 1802. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Domaine du Châtelard

Le domaine du Châtelard, acheté par Voltaire au seigneur de Fernex en 1759, constitue un bel exemple de modernisation des espaces agricoles durant la période voltairienne : pavage de la cour, conduites d'eau, aménagement de logements (grande maison caractérisée par la régularité de la façade et la symétrie des ouvertures)... La grange, dont la commune fit l'acquisition en 1990 abrite aujourd'hui un espace culturel (théâtre du Châtelard). (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Petit Comptoir

L'architecture des Grand et Petit Comptoirs d'horlogerie diffère de l'ensemble de maisons "en bande continue construite entre 1766 et 1776 à l'instigation de Voltaire. "Vastes maisons de plan rectangulaire, plus allongées que les pavillons et moins ornées, elles furent dotées d'ouvertures régulières et nombreuses". (C.E.V., 1990). Des ouvertures, parfois perçées sur le pignon, étaient nécessaires au travail minutieux de l'horlogerie et de l'orfèvrerie. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Quartier des Brotteaux

Dans le paysage rural du Pays de Gex, Ferney n'a pas fait exception : quelques habitations à la typologie rurale figurent aujourd'hui parmi les traces d'un passé agricole. Entre la montagne et la plaine, et au carrefour d'influences architecturales diverses, l'habitat rural gessien est avant-tout celui de l'agriculteur-éleveur et relève d'un même modèle d'organisation du bâti : les fermes d'un seul bloc où cohabitent fonction d'habitation et fonctions agricoles. (PNRHJ - Un tour en ville)
lire la suite

Description

Depuis le parking du Château, remonter le chemin Florian jusqu'au rond-point.
D'ici, prendre le chemin du cimetière qui se trouve alors en face pour rejoindre le château de Voltaire et ses jardins.
La Ferme des Granges se trouve de l'autre côté de l'enceinte du château, qui peut se contourner par la D78 puis le chemin des Granges. Après avoir fait demi-tour, emprunter l'allée du Château pour rejoindre la rue de Gex. D'ici, le chemin, ponctué par de nombreux bâtiments d'intérêt, redescend tout droit par la rue de Gex et la Grand' Rue pour arriver à la Fontaine de Voltaire. Un aller-retour par la rue de Genève permet d'observer deux bâtiments situés aux numéros 9 et 10 de la rue. 
De retour à la fontaine, emprunter la rue de Meyrin et continuer jusqu'au chemin Florian, qui permet de rejoindre le point de départ.
Départ : Parking du château
Arrivée : Parking du château
Communes traversées : Ferney-Voltaire

Recommandations

Ce sentier de découverte s'inscrit dans un milieu urbain et amène à emprunter les trottoirs et les passages piétons.
Les places de parking du centre-ville peuvent être en zone bleue, un disque de stationnement est donc à prévoir.
Le château de Voltaire et ses jardins peuvent connaître des travaux et d'entretien. Pour connaître les horaires et les tarifs, et pour toute autre information, n'hésitez pas à vous rendre à l'Office de Tourisme, situé au 30 Grand' Rue.

Lieux de renseignement

Office de Tourisme Gex - La Faucille

01170 Gex

http://www.paysdegex-lafaucille.com/

+33 (0)4 50 41 53 85

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Située à 2 km au nord de l'aéroport de Genève, Ferney-Voltaire est accessible par l'A1, la D1005 et la D35.

Stationnement :

Parking du Château, rue de l'Église

Accessibilité

Joëlette
Poussette
Numéro de secours :
114

En savoir plus


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :