Les lacs d'Étival
>>
Accueil
>
Randonnée
>
Les lacs d'Étival
Etival

Les lacs d'Étival

Faune - Flore
Lacs, rivières et cascades
Paysages
Moyen
3h
7,9km
+215m
-215m
Boucle
PR®
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Aux pieds de longues falaises boisées où se cachent des hardes de chamois, s’étirent, romantiques, les deux lacs d’Étival, reliques des glaciers qui ont couvert et raboté le Jura au quaternaire.

« Chaque été, à partir de 1884, la famille se retrouve à Étival (…). De la terrasse derrière la maison, la vue s’étend sur un vaste damier de pâturages parsemés de troupeaux et de champs cultivés. Au delà, le rassurant horizon jurassien couvert de hêtraies et de sapinières, où les gris bleutés, les mauves s’illuminent d’or au soleil couchant. Des attelages de bœufs, tirant des charges de foin ou de grumes*  animent l’espace.» Jean Challié ; Laurence Buffet – Challié

Grumes*: sapins fraîchement coupés et ébranchés


Les 5 patrimoines à découvrir
Site sonore

L'écho des lacs

Tous les sons se retrouvent dans la nature. Dans ces reliefs calcaires, la moindre vibration se fait note: ici les sites sonores sont légions, ouvrez grand vos oreilles sur l’étonnant concerto des paysages jurassiens. Les sons émis dans cette jolie combe sont amplifiés par la falaise, et surtout grâce au lac. Ce site à écho simple allie qualité paysagère et qualité acoustique. Il est utilisé pour l’accueil de manifestations culturelles.
lire la suite
Faune

Le Pic noir

Le pic noir, la tête calottée de rouge, est le plus grand pic d’Europe, de la taille d’une corneille, noire elle aussi. Au printemps, il est facilement repéré par son «kru kru kru» puissant, qu’il émet en vol. Il creuse de grandes loges ovales, souvent dans les hêtres, qui pourront être réutilisées par la chouette de Tengmaln l’année suivante.
lire la suite
Faune

Le Chamois : À chaque saison sa toison

Le pelage du chamois varie selon les saisons; en hiver, sa toison prend une teinte variant du brun foncé au noir, qui lui permet de capter la chaleur; alors que l’été, il est beige ou brun clair. Mais il n’y a pas que la couleur qui varie! L’hiver, l’épaisseur de son pelage est plus importante afin de le protéger du froid, il peut atteindre 10 à 12 cm contre seulement 3 à 4 cm l’été, après la mue.
lire la suite
Point de vue

Belvédère des lacs d'Étival

Le belvédère donne sur les deux lacs au caractère sauvage et préservé qui couvrent le fond du vallon. Les glaciers qui recouvraient le Jura lors de la dernière glaciation ont disparu il y a environ 18000 ans. Leur poids et leurs mouvements ont parfois creusé le terrain en dépressions plus ou moins grandes, qui à la fonte et à la faveur des moraines glacières, se sont remplies d’eau pour former des lacs.
lire la suite
Faune

Le Lynx boréal, animal emblématique des montagnes du Jura

Ce grand félin, haut sur pattes, séduit par son mystère et son élégance. Son pelage variant du beige au roux moucheté de noir, sa tête ronde, ses oreilles décorées de pinceaux de poils noirs, et enfin sa courte queue noire ne permettent pas l’erreur si vous avez la chance de l’observer à l’arrêt. Le lynx boréal est capable d’atteindre une vitesse de 60 km/h en pleine course!
lire la suite

Description

Depuis ETIVAL – LES LACS, suivre la route (balisage jaune) qui se faufile entre les deux Lacs et atteint En haut des lacs. Poursuivre à droite en longeant et dépassant le Grand Lac  (tourbières au sud du lac) pour rejoindre un chemin forestier à la croisée A Tout Fromant.

  1. A gauche, la route forestière accède au Chemin du Calvaire (cascades).
  2. Gravir alors le chemin à gauche qui rejoint la crête à La Sea.
  3. Le chemin poursuit sur la crête boisée à gauche, d’où vous pouvez apercevoir le discret lac de la Fauge à droite dans sa combe. Atteindre L’Espinois, en bordure de la route forestière.
  4. Remonter sur la crête à gauche et suivre un sentier caillouteux. Rejoindre ainsi la route (bonne descente du sentier étroit à travers les arbres) et le BELVEDERE DES LACS D’ÉTIVAL.
  5. Suivre le chemin forestier au nord qui accède à Sur les Lacs. Sans changer de direction, descendre progressivement en forêt (chemin boueux par endroit) pour rejoindre la D 308 à Champs Gadout.
  6. Emprunter 200 m la route à gauche, puis bifurquer encore  à gauche pour longer une lisière forestière (chemin humide) puis le petit lac d’Étival, et retrouver votre départ.
Départ : Parking le long de la route des lacs d'Étival
Arrivée : Parking le long de la route des lacs d'Étival
Communes traversées : Etival, Chatel-De-Joux

Recommandations

Ce parcours emprunte des chemins forestiers. Aussi pour le respect des propriétaires et des exploitants qui vous autorisent le passage, pour la tranquillité de la faune sauvage, vous êtes invités à rester sur les sentiers balisés.

Merci de tenir votre chien en laisse si vous en avez un.

Les fleurs sauvages sont belles, elles peuvent être rares et protégées et fanent souvent rapidement. Ne les cueillez pas ! Elles raviront les prochains randonneurs.

En cas de travaux forestiers (abatage, débardage…), pour votre sécurité, sachez renoncer et faites demi-tour.


Lieux de renseignement

Office de Tourisme Jura-Sud

3 bis rue du Murgin, 39260 Moirans-en-Montagne

http://www.jurasud.net/

+33 (0)3 84 42 31 57

En savoir plus

Accès routiers et parkings

A 11 km au sud de Clairvaux-les-Lacs par la D 118 et à 15 km de Moirans-en-Montagne par la D 242 par les Crozets. Au village d'Etival, suivre 1,4 km la route des Lacs.

Stationnement :

à 1,5 km du village, par la route des lacs d'Étival

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :