Les cinq fontaines
>>
Accueil
>
VTT VTTAE
>
Les cinq fontaines
Montcusel

Les cinq fontaines

Histoire et Patrimoine
Lacs, rivières et cascades
Paysages
Difficile
4h30
30km
+875m
-876m
Boucle
eVTT rouge
VTT noir
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le bleu des lacs, longés ou perçus d'un des nombreux points de vue, succédent au charme discret des villages juchés entre les rivières d'Ain et de la Bienne.
Chaque montée, qu'elle soit pentue, technique, ou en lacets, sera récompensée par la beauté d'un point de vue, d'un village, du cadre naturel, ou par une descente stimulante.

Les 10 patrimoines à découvrir
Histoire et Patrimoine

Ancienne tournerie

Ces tourneries dites «communales», construites par l’Union Électrique, furent à la fois des lieux de production rurale mais, aussi et avant tout, des lieux sociaux d’une grande importance, notamment durant les périodes hivernales. Plusieurs membres d’une même famille pouvaient louer une place de tour à l’atelier, réunissant leur production pour la revendre aux négociants de Moirans. Selon certains auteurs, les ateliers communaux n’étaient pas fréquentés par les artisans spécialisés qui gardaient jalousement leur secret de fabrication pour des marchés spécifiques. La place au tour bénéficiait surtout aux petits agriculteurs, qui trouvaient là un complément de salaire sans engager de frais d’investissement (C. Picod, 1991).
lire la suite
Histoire et Patrimoine

La Vouivre

«Elle parlait d’une voix jeune et sonore, enrichie par l’accent jurassien aux voyelles largement ouvertes, claires comme un pain blanc où les consonnes mordent avec décision. […] La Vouivre à plat ventre sur un tas de roseaux, en train de prendre le soleil à cul nu et sa robe à côté d’elle avec son rubis.» C’est ainsi que Marcel Aymé, auteur franc-comtois, décrivait la vouivre dans son roman éponyme. La Vouivre est généralement décrite comme un serpent ailé flamboyant possédant une escarboucle comme unique œil, un diamant fabuleux dont la valeur, la beauté et les pouvoirs n'a d'égal que la convoitise qu'elle induit chez les hommes. Souvent assimilée au désir, elle est également représentée comme mi-femme mi-serpent. La légende raconte que la créature ne se sépare de son trésor que pour aller profiter des eaux calmes des milieux humides jurassiens. Maisméfiez-vous de l'eau qui dort... il est déconseillé d'essayer de voler son escarboucle !
lire la suite
Histoire et Patrimoine

La Bimbeloterie

Commerce d'objets en tout genre issus de la tournerie du bois : toupies, étuis, robinets, manches de cordes à sauter, objets de décoration...
Dans presque chaque maison, on a gardé quelques spécimens produits autrefois par les parents ou les grands-parents de l'atelier familial. Un peu encombrants, souvent inutiles, mais chargés d'une saveur d'antant qui les rends si difficiles à s'en séparer.
lire la suite
Point de vue

Belvédère des Trois Escaliers

L'aller-retour de 500 mètres praticable en VTT offre une belle vue sur le lac de Chanon et sur l'étendue du Jura plissé, jusqu'aux Monts Jura, illustrée et expliquée par un panneau d'interprétation.
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Le barrage de Vouglans

Construit sur l’Ain en 1968, haut de 130 mètres, le barrage de Vouglans est le troisième de France en termes de capacité de stockage : il retient quelques 600 millions de m3 d’eau, et, avec 1600 hectares de plan d’eau, il fait du lac de Vouglans un des plus grands lacs artificiels de France. La mise en eau, qui dura un an et demi, bouleversa la physionomie des rives de l’Ain et engloutit plusieurs hameaux mais aussi la Chartreuse de Vaucluse, Monastère des premiers chartreux du Jura (12ème siècle).
lire la suite
Histoire et Patrimoine

L'Union électrique

Disposant d'n équipement conséquent dans les gorges de l'Ain (Saut Mortier I, 1901, et Saut Mortier II, 1912), la société comptoise l'Union Electrique (1897-1946) fut à la tête d'un réseau de distribution de l'électricité dans les communes rurales et pour l'artisanat de la région de Saint-Claude (R. Tardy,2003). Dans le département de l'Ain, elle déploya deux lignes majeures qui procurèrent de l'électricité aux communes qui lui concédaient le terrain. Mieux, elle fit construire, en contrepartie des terrains éventrés par les lignes électriques, des bâtiments industriels où les artisans louaient la force motrice pour actionner leur tour. (PNRHJ - Collection Patrimoine)
lire la suite
Point de vue

Belvédère au Chanais

Prenez le temps d'apprécier la vue qui s'offre à vous : le lac de Coiselet, créé par un barrage construit en 1970, recueille les eaux de la Bienne et de l'Ain et serpente au creux d'un relief marqué.
Avec un peu de patience, il est possible d'observer les oiseaux de proies qui nichent sur les falaises à proximité.  
lire la suite
Pastoralisme et Agriculture

Le patou, protecteur de troupeaux

Dès sa naissance, le patou vit avec les moutons dans la bergerie, ce qui lui permet de tisser des liens très forts avec le troupeau. Le rôle du patou n’est pas de rassembler le troupeau mais de le protéger contre les attaques de prédateurs (animaux sauvages, chiens errants…). De par sa présence et sa grande taille, il décourage de nombreuses agressions. La première réaction du chien est d’aboyer et de s’interposer entre le (ou les intrus) et le troupeau. Si ceux-ci ne tiennent pas compte de cet avertissement, le chien peut alors aller jusqu’au contact physique. (le comportement à adopter face à un chien de protection est à consulter dans les pages Conseils et recommandations.)
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Maison à galerie

Les balcons, ou galeries, soulignant partiellement ou complètement l'étage de la façade principale de la ferme, avaient essentiellement une fonction de séchage : ici étaient entreposés le bois, le maïs, les noix ..., à l'abri de l'avancement du toit appelé souleret. Visible depuis la rue, les rambardes et poutres étaient parfois ornées d'éléments de décoration.
lire la suite
Histoire et Patrimoine

Ancien pèse-lait

Remarquez l'ancien pèse-lait exposé au carrefour des deux rues à Nezan. Les éleveurs, producteurs de lait, regroupés en coopératives, emmenaient leur production à la fruitière commune matin et soir pour la transformation en fromage et pour l'affinage.

Le lait était pesé avec cet objet pour calculer leur production qui leur était rémunéré au poids et à la qualité (propreté, matière grasse, matière sèche...), et non au litre.
lire la suite

Description

Depuis MONTCUSEL, (Balisage VTT N° 56 noir), descendre la rue principale en direction de MARTIGNA et remonter la D295 sur 800 mètres.
  1. Quitter la D295 pour suivre 100 m une petite route à gauche puis bifurquer sur un chemin de terre à droite, en forêt, jusqu'à La Meille.
  2. Suivre à droite le chemin caillouteux, toujours forestier, qui rejoint en descendant le Chemin de Cruzille. Continuer tout droit le chemin au profil descendant qui rejoint un bon chemin que l'on suit à droite jusqu'à la Côte de Venière.
  3. Possibilité de parcourir le tour de 2 km du lac de Chanon sur votre droite.Depuis la Côte de Venière, monter à gauche la route D 295 dans un paysage ouvert sur le Lac de Chanon en direction du village de MARTIGNA.
  4. Au lieu dit Le Chalet, pied du village, emprunter le chemin à gauche qui surplombe la route et atteindre le Chemin des Buis.  Prendre à gauche le chemin caillouteux en direction de Aux Enfingues.
  5. Possibilité d'aller-retour jusqu'au BELVÉDÈRE DES 3 ESCALIERS à 400 m : point de vue sur le Lac de Chanon et l'étendue des monts jurassiens. Continuer le chemin forestier caillouteux et terreux en direction du BELVÉDÈRE DU BIEF DESSOUS, plutôt montant sur 1,5 km, puis qui descend et rejoint la route D 299.
  6. Prendre la route à droite jusqu'au BELVÉDÈRE DU BIEF DESSOUS.
  7. Suivre à gauche un chemin forestier vers Sur Faucon, puis prendre encore à gauche pour arriver aux Cornes de Dolan.
  8. Descendre le sentier caillouteux à gauche qui mène à la Grange des Plans, et continuer à droite le sentier sinueux et pentu pour arriver à Bois sous Faucon.
  9. Possibilité d'un aller-retour d'1 km jusqu'à la plage des Plans au bord du Lac de Vouglans. Poursuivre  le chemin à gauche jusqu'au BARRAGE DE VOUGLANS EST puis par la route jusqu'au village de VOUGLANS.
  10. Descendre la rue de Framboise, puis à droite la route D 299 sur 50 m, et enfin à gauche la rue le Bourdia, pour arriver à Le Bourdia. Continuer la route en direction de CHANCIA en passant par la Planche pour rejoindre, par un long chemin caillouteux bordés de champs puis ombragé et parallèle à la rivière d'Ain, Sur l'Antenne, puis Sur Valière pour déboucher à Sur la Cize, à l'entrée de Chancia.
  11. Emprunter le chemin de Nezan à gauche, qui monte rudement  en deux grands lacets en dépassant Vers la Serra, puis A la Serra, pour accéder au BELVÉDÈRE AU CHANAIS. Le chemin caillouteux monte à la Source Saumur, puis à travers des pâturages au hameau de NEZAN.
  12. Prendre la route goudronnée qui monte en direction de MONTCUSEL. Passer le sommet de la montée, pour prendre 50 m plus loin le chemin caillouteux à droite étroit (single) pour redescendre à votre point de départ. 
Départ : Montcusel
Arrivée : Montcusel
Communes traversées : Montcusel, Lect, Martigna, Chancia

Profil altimétrique


Recommandations

Pour une sortie VTT, porter un casque et emporter suffisamment d'eau.

Les chemins sont partagés avec les piétons et les randonneurs équestres, qui ont la priorité, il convient donc d'adapter et de maîtriser sa vitesse.

Pour emprunter les passages VTT, ne pas hésiter à descendre du vélo.

Ce parcours traverse des pâturages et emprunte des chemins forestiers. Aussi pour le respect des propriétaires, pour la tranquillité du bétail et de la faune sauvage, vous êtes invités à rester sur les sentiers balisés et à refermer les barrières en cas d'absence de passage VTT.

Les fleurs sauvages sont belles, elles peuvent être rares et protégées et fanent souvent rapidement. Ne les cueillez pas ! Elles raviront les prochains admirateurs.

En cas de travaux forestiers (abattage, débardage…), pour votre sécurité, sachez renoncer et faites demi-tour.


Lieux de renseignement

Office de Tourisme Jura-Sud

3 bis rue du Murgin, 39260 Moirans-en-Montagne

http://www.jurasud.net/

+33 (0)3 84 42 31 57

En savoir plus

Accès routiers et parkings

A 12 km au sud de Moirans-en-Montagne, Montcusel est accessible par les D 299 et D 295 en passant par Martigna. 

Stationnement :

Parking de l'école, rue de la Niella, Montcusel

En savoir plus


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :